samedi 27 décembre 2008

SUIVAAAANT !!

CALEB, UN CAFE !!

C'est ce que j'ai eu envie de crier dans ce petit magasin de jeu vidéos Bordelais, en cette fin d'après-midi. Quelle véritable joie que de se retrouver soudainement (bien que prévu depuis plusieurs semaines) devant LE véritable trieur de vilains de notre société! LE DRH de la Flander's Company, le sus-nommé : Mr Kurtzmann ! Apparemment Bordelais d'origine [ oui, comme les bons vins, môsieur ! ] ce véritable personnage à la réplique aussi pertinente que cinglante nous a fait le plaisir de revenir sur ses terres et de nous gratifier d'un petit haussé de sourcil et de dédicaces de DVD. Et c'était bien marrant de se retrouver, Claire et moi, comme deux seules nanas parmis les geeks qui se sont déplacés pour l'occasion. Oui, j'ai bien envie de dire que l'on est fière de notre nolifitude, nous la brandissons haut, comme l'étandard qui dirait : OUI, les nanas AUSSI peuvent être mi-geek mi-otaku !

Bref. Passons à un mode plus naturel :

ROOOH J'Y CROIS PAS J'AI VU FREDERIC HOSTEING EN VRAI !!
J'AI EU UNE DÉDICACE SUR MON LIVRE DE JAPONAIS ! SUR LE DVD !
J'AI EU DROIT A DEUX PHOTOS AVEC LUI !
J'AI MÊME PU DISCUTER AVEC LUI !
(*o*)


Mode groupie : OFF/.

Sans rire : ça fait vraiment un plaisir insoupçonné de discuter et de rire avec une personne que l'on apprécie via un personnage que l'on surkiffe, découvert sur une chaîne que l'on vénère =)
Sur ce, vous êtes mignons, mais moi j'ai un DVD à regarder.
Rwrwrwrwrw... =)


mercredi 24 décembre 2008

l'Anti-Noël (ou presque !)

Je viens de finir les truffes au chocolat pour les emmener chez Mamy demain, j'ai aussi terminé les petits fondants au chocolat que l'on mangera au dessert, et Maman termine le magret de canard et foie poêlé aux pommes. J'ai faim, ça sent bon. Ça brille de partout, j'adore les guirlandes. Pas autant que mon chat, mais presque. Et puis il fait bon, avec toutes ses bougies d'allumées. Raaah ça sent bon Noël, avec le sapin et tout ! Super !

Ah mais non en fait.

Ouaaais parce que Noël, c'est une fête de religieux, les sapins avec l'étoile au dessus pour que Jesus il puisse retrouver son chemin, ben nous on dit stop ! En bons juifs, nous on n'a pas d'sapin chez nous. Nous on a : un oranger d'intérieur de Noël. HAHAHA CA VOUS EN BOUCHE UN COIN HEIN ??


Non mais en fait, c'est parce qu'on avait pas assez de sous pour s'offrir le sapin cette année ^_^" On s'est dit qu'on préférait des petits cadeaux en plus. Et puis les grands décorateurs newyorkais te diront : "Yeaaah it's modern, mother fucker !"

Joyeux Noël les gens =) Faites attention de bien éteindre le feu dans la cheminé pour pas que le Gros en Rouge se crame ses p'tites fesses.

LOVE ON YOU <3

vendredi 19 décembre 2008

Ce n'eeest qu'un auuu revooooir !


Oui je l'avoue, j'ai pleuré... Non, pas seulement parce que les enfants allaient tous me manquer terriblement, pas seulement parce que le thème d'animation du prochain cycle (le monde féérique) me plaisait beaucoup et que finalement je ne le ferait pas, mais surtout parce que les gens sont vraiment des cons quand ils ne se remettent pas en question.

Mercredi était donc ma dernière journée au Centre de Loisirs. J'ai officiellement annoncé la non-reconduction de mon contrat. Ceux qui ont suivit l'histoire sauront que c'est pour moi une petite délivrance, non pas vis-à-vis du travail que j'ai fourni oh non ! J'ai trop apprit là bas et j'ai pu découvrir un mode de travail acharné mais tellement créatif qui m'a beaucoup plus, avec des enfants un peu plus âgé que ceux avec qui j'avais déjà travaillé. Je suis très contente de m'être pas si mal débrouillée, pas mal du tout même, pour un premier job dans un Centre aussi cadré ! Non, le véritable problème, c'est qu'il est bien affligeant de ne pas s'épanouir pleinement dans son travail à cause d'un boss qui n'est pas fichu de se remettre en question sans jamais encourager son équipe et qui passe son temps à se jeter des fleurs à la figure. J'ai fait une allergie au pollen, il fallait que je m'en aille respirer un autre air.

Mais ne soyez pas tristes, les loulous !

Je resigne un contrat dès début janvier avec le Centre dans lequel j'avais fait mon stage pratique BAFA ! J'en reparlerais donc plus tard, et très certainement avec un large sourire. Comme ça : =D

Ainsi donc l'année 2008 se termine sur cette belle déclaration :

Que les imbus de leur personnes aillent donc peigner le cou de la girafe,
et puisse les créatifs s'assouvir dans leur métier ! Amen.

Bon, le prochain article sera certainement consacré à une critique de jeu PSP. Je ne vous en dit pas plus =)

A bientôt pour un nouveau moment de lose !

lundi 15 décembre 2008

L'info de la Lose

Aujourd'hui matin, j'ai rejoint une amie à une table à l'intérieur du RU avec deux de ses amies. Elles croulaient sous les feuilles de cours. Elle me dit : "Excuse-moi, j'ai un exam d'anglais cette aprem, et puis Véro a son oral de japonais..." Queque ? Oral de quoi ? Ça commence aujourd'hui ?? J'vais voir à l'UFR !!

J'ai examen oral de japonais à partir de 16h30.

Hajimemashite ! Watashiwa Jo. desu. France kara kimashita,
Bordeaux jin desu. Bordeaux daigaku no gakusê desu. Jukyu sai desu.
Dôzô yoroshiku onegaishimasu.
...
Sumimasen, wakarimasen !

Voilà ce qu'il va se passer.
Prrrhff...

vendredi 12 décembre 2008

Ho Ho Ho... !

Non, pas "Géant Vert"...

Et voilà, mon blog s'habille aux couleurs de Noël. La neige y est même rentrée ! C'est beau, c'est chatoyant, et surtout ça rappelle que dans moins de deux semaines le Gros en Rouge va venir nous gâter tout plein. Aaaah Noël...
Au centre de loisirs où je bosse les mercredis, la petite Fanny, 6 ans, m'a dit : "A l'école y'a des grands qui arrêtent pas de nous dire que le Père Noël il existe pas, et que c'est les parents qui mettent les cadeaux sous le sapin..." Oooh ben dis donc (dis-je en essayant de perdre du temps et, ô joie, elle embraye direct par :) "... mais ils sont trop bêtes ! Ca peut pas être les parents puisqu'ils dorment ! Ils pourraient pas mettre tous les cadeaux dans toutes les maisons en une nuit !"

Les enfants sont merveilleux...

Tient, ça me fait penser que j'ai pas fait ma liste de Noël. Alors, puisque ça ne peut pas être les parents, je suppose que Papa Noël doit avoir un accès Internet de là où il est. Donc : Papa Noël, pour ce Noël je voudrais :

Un bon appareil photo numérique, parce que partager un vieux truc qui peut prendre que 30 photos entre un frère et une autre sœur, ça va bien un moment. En plus je crois qu'il rend doucement l'âme.






Une caméra numérique aussi, parce que j'ai des projets qui auraient besoin, pour voir le jour, que je film. Des projets secrets bandes d'espèces de lutins trop curieux !









Une Nitendo DS avec les jeux Animal Crossing et Leçons de Cuisine, tu sais le jeu avec la voix suave d'un cuisinier que l'on imagine nu sous son tablier. J'arrête pas d'y penser, de vois des reportages dessus, et voilà, je veux je veux je veux ! [ la console hein, pas le cuisinier nu ].










Les coffrets DVD des saisons 1 et 2 de NerdZ, bien évidemment.













Des Kinders Bueno (pleins !)










Mais bon, avec la crise économique, les Kinder Bueno tout simplement me rendront très heureuse !

Voilà, c'était un article qui semble long mais, bof, pas trop finalement.
J'espère que l'habillage vous plait. Je touche pas trop ma bille en CSS, mais j'ai fait de mon mieux en bricolant, et Miss Onigiri a été faite d'un bout à l'autre sur tablette graphique, c'est la première fois. Et surtout, ça faisait longtemps que je ne l'ai pas dessinée, la coquine ^_^

On s'en fou, allez manger maintenant !

jeudi 11 décembre 2008

PS:

Aujourd'hui avec Claire, qui elle était en grêve des lycéens et moi... Ben "inscrite à la fac", on a décidé d'aller faire un billard. Au final, on est tombé sur la table magique. Elle nous affichait des "Parties Gratuites" à chaque fois. Sept parties. J'l'ai marave, la p'tite.

One Ok (et) Rock

Ohoho y'a même des jeux de mots dans le titre, c'est trop MDR.
Par contre je me rends compte que je ne prends plus de photo ! Du coup, ça sera la surprise de fin.

Et oui, ce soir je prends la plume de mon clavier azerty. Pas longtemps après avoir déclaré "ouiii ça m'saoule j'ai la peau d'écrire des trucs sur ce blog mother fucker". C'est tout mon antithétisme.

Qu'est-ce que j'voulais dire déjà ?

Ah oui. Je vous avez dit il y a quelques temps que je faisais beaucoup de choses cette année, et parmis elle on pouvait compter mon apprentissage du Rock'n'Roll. Ouais je sais, c'est la classe. Et bien c'est hier que s'est tenue ma premiere soirée Rock, organisée par mon prof (le prof le plus lolde l'Education Nationale). Donc, rendez-vous au Pacha, boîte de nuit hyper hype à 3 min de chez moi, avec touuuus les gens du rock (soit environ 100 personnes) et des amis si on en avait. Et donc j'y vais, je retrouve mon part'naire Tibz, et ma Clarinette. Alors, la chose à savoir, c'est que c'était la première fois que je mettais les pieds dans une boîte de nuit. BORDEL 2 EUROS POUR GARDER UNE VESTE ET UN SAC ?? ET 8 EUROS LA CONSO ???

Bref.

On retrouve le partenaire de Clarinette à l'entrée, on essait de zieuter ses deux copains avec qui on s'entend bien. Bof, y'a trop de monde, à peine le temps pour un bonjour.
S'en suit deux heures de danse, au départ intensive. Après tu oberves un peu quand même, voir comment les plus doués s'en sorte, ce que tu vas (tu espères) arriver à faire plus tard. Tu observes ces couples qui dansent, et tu t'apperçoit que...

Y'en a beaucoup quand même, des couples, à proprement parlé. Y'en a trop qui se pavanent ou parce qu'i'dansent comme des dieux, ou parce qu'eux, ils sont en couples justement, donc "pas question de laisser mon mec danser avec toi, nah !"

Ouais, j'emmerde les couples.

ET SINON, le dernier album (si je n'm'abuse) de ONE OK ROCK est tout simplement génial ! J'ai été déçue à la première écoute parce que ça ne ressemble pas du tout à ce qu'ils ont pu faire sur leur deux précédents opus, et en fait, une fois qu'on s'est imprégné de la nouvelle couleur qu'ils ont voulu donner à cet album, on kiff et on surkiff !

Ndm: Taka, je t'aime.

Maintenant, vous pouvez déguster avec toute sa grandeur le fameux jeux de mot du titre.
De rien.


Et ça, c'était la surprise de fin.

jeudi 4 décembre 2008

J'ai craqué ...

Nan mais c'est génial ! Tu peux discutter avec tes potes !
Ouais, j'ai MSN...
Nan mais tu peux aussi partager des photos !
Ouais : j'ai MSN...
Nan mais tu peux retrouver des gens que t'as pas vu depuis le collège !
Ouais, sauf que j'ai pas envie de les revoir ces connards du collège !

Et finalement... J'ai craqué. Oui, j'ai craqué. Je suis inscrite sur Fessebook. J'ai craqué, comme on craque pour un pull tout simple mais trop pas cher chez H&M. Je répète que c'est "parce que je voulais voir celui des autres, et puis bon comme Claire s'y est inscrite" mais bon... J'crois surtout que c'est l'envie de toucher à autre chose, le besoin d'avoir un nouveau jouet virtuel, qui m'a poussé à m'inscrire.

Trop bien maintenant j'ai plein d'amis, je peux voir plein de photos de gens et je peux aussi faire des tests qui me disent que je suis une homosexuelle refoulée et que je suis Germinion, dans Pokemon ! Mort de LOL.

Je suis une larve cybernétique qui poste des commentaire moisis sur les murs des gens.
Je suis une sombre loque qui rigole bizarrement devant les photos des gens du théâtre.
J'ai succombé à la mode pixelisée et ce péché me consume littéralement.


Tout ça pour diiiire que : je délaisse ce blog. J'ai la flemme de m'en occuper. Enfin disons que, étant donné que j'ai trouvé un nouveau jouet, j'ai moins envie de m'en occuper. T'façon y'a trois personnes qui le lisent (ou 4 peut être !). Mais voilà, c'était pour donner des nouvelles du front. Dire que je suis une geek, non ça n'a pas changé. J'ai juste trouvé un autre jouet avec lequel m'amuser, passer le temps.

J'vous laisse, vous trois (ou quatre) et j'vous dit à chaipakan.


Prout !

samedi 29 novembre 2008

Oyé Oyé, misérables !

Bonjour, paysans.

En ce jour du 29 Novembre 2008, je vous confirme, ô populace qui m'aimez, m'admirez, me désirez, me fantasmez et autres adjectifs de soumission effective, OUI, je vous annonce que...

Je suis à présent considérée comme animatrice !

Et une putain d'animatrice même ! Je vous ai parlé de mon observation du stage d'Approfondissement, en Art du Spectacle ? Je cite :

" Pertinente, investie et agréable, Jo. a été constante dans sa démarche de formation et s'est révélée être un élément moteur du groupe. In fine, elle a toutes les qualités d'une excellente animatrice. Très bon stage ! "

Remarque le point d'exclamation.

Je suis une rivière d'or qui coule et vous éblouît de ma splendeur, je suis le diamant qui luit, je suis, je suis... Je suis merveille !


Raaaah sa mère, comment ça fait trop plaiz' de s'la péter un peu !
Allé allé, j'envoie tout ça au MJS et j'aurai mon diplôme pour Noël.
J'aurais de quoi fermer leur gueule à deux trois mauvaises langues.

vendredi 21 novembre 2008

C'est l'hiver !

La grisaille, le froid persistant, la pluie fine qui fait friser les cheveux...
Pas de doute ! C'est bien l'hiver !

M'en fou j'ai mon bonneeeeet !

N'oubliez pas votre serviette.

mardi 18 novembre 2008

Noir bleuté...

... MON CUL !!

C'est sur cette note de poésie sans contraste que commence ce nouveau post.
Aujourd'hui donc, je ne vais pas te parler du fait que j'ai failli perdre mon pc et tout ce qu'il y avait dedans (à comprendre 4 ans de photos, des textes, des adresses, mon CV mit à jour la veille, bref ma vie et tout l'tralala d'une geek). Non, c'est pas très intéressant. Mais j'en parlerais p't'être un autre jour si j'ai rien d'autre à dire.

Non, ce soir je préfère te parler de cheveux. Mes cheveux en l'occurence. Et des coiffeuses.
[ attention, la scène qui suit contient de la violence, des insultes, de l'asmatage verbal à l'égard de toutes les poufs sortie de BEP coiffure pas plus douées de leur dix doigts qu'une moule séchée et certainement aussi intelligentes qu'une tourte aux fraises qu'on aurait oublié dans le four ]

Bref, en fait non, pas trop quand même. Maaaais elle mérit'rait ! Cette troglodyte attrophiée du cervelet, coloriste professionnelle de son état, me dit : "Une coloration bleue ? Bien sûr que c'est possible ! On va décolorer deux trois mèche et ça sera nikel bien sûr *large sourire professionnel et Colgaté*". Elle rajoute plus bas et vachement plus rapidement : "Bon-la-couleur-qu'on-a-c'est-du-noir-bleuté-donc-ça-donnera-une-couleur-noir-corbeau-et-du-bleu-sur-les-mèches-décolorées. Mais ne vous inquiètez pas ça se verra très bien *re large sourire professionnel et Colgaté*"

Bref : le résultat c'est que, sur une coupe très courte, elle m'a badigeonné son fameux noir bleuté, expédiant la décoloration des fameuses trois mèches et demi de ma frange et la coloration tel on expulse le contenu d'un bouton d'acné à l'adolescence. Le résultat de ce résultat, c'est qu'en plus d'un bleu ultra-marine qu'on ne fait que deviner par endroit, je me retrouve en un seul champpoing avec une belle mèche blanche ideuse au milieu de la gueule. Merci madame. J'y retourne une semaine après donc, je fais ma killeuse, mon énervée, la nana qui va renverser le bac à eau si on lui refait pas sa couleur gratos. Ce que j'obtient (chuis une guedin de la vie). Je l'ai voulu, je l'ai eu.


Et voilà, j'me retrouve comme une conne un lundi matin, entourée de vieilles et de pervers, mon gobelet de café ultra serré encore bouillant devant moi, avec de l'alu sur la ganache. Heureusement que j'ai toujours le tome 1 d'H2G2 sur moi !


Suite et fin : La gentille coloriste, pas celle que j'ai eu, qui ne m'a donc strictement rien fait mais qui vient d'endurer les foudres divines, me dit, avec un sourire géné :

"Enfin, là je vais rattrapper la couleur, mais bon : le bleu, ce n'est pas une véritable couleur, donc en fait, dans 5 champooing elle partira, et vous allez encore vous retrouver avec les mèches décolorées... Si vous voulez le camoufler il va falloir revenir pour faire une coloration noire par dessus."


La prochaine fois, je rentre dans le salon en exigant une coloration à moins 50%.
CHUIS UNE GUEDIN ! UNE GUEDIN ENERVEE !!! ME PARLE PAS, TOI J'AI JOUE A UNREAL TOURNAMENT TOUTE MA JEUNESSE ET CA LAISSE DES SEQUELLES !!!!
Bref, la situation était trop lol. Encore un bon exemple de la lose.

mardi 11 novembre 2008

L'Art de se donner en Spectacle

Rentrée du BAFA, j'enchaine sur une rentrée scolaire [ hum pas de commentaires superflus ]. La liste MSN qui prends 30 contacts d'un coups, moi ça me fait peur. Comme dirait Alex "j'ai peur du lien". Graouuu c'est hardcore de rester en contact avec 30 personnes, on y croit au début mais ça marche jamais, souviens-toi la formation générale, Jo ! [ ouuais parler à la troisième personne c'est un effet hyper stylé qu'utilisent les stars américaines ]. Bref, j'suis nostalgique qu'est-ce que tu veux...

BREF.

Rooooh demain on commence une nouvelle thématique jusqu'à mi Décembre, au centre de loisirs ! Les Arts Vivants ! ENFIN un thème qui me correspond parfaitement ! Je vais pouvoir réutiliser ce que j'ai appris pendant l'Appro BAFA qui avait pour thème, je le répète pour les loutres qui ne suivraient pas, les Arts du Spectacle. Bon, par contre c'est coton de trouver des idées et de mettre en place des ateliers d'expressions qui correspondent à la tranche d'âge des 6-12ans, et en plus avec le bol que j'ai, on va me refiler les p'tits chiants >_< "En plus on va être exposé à Pessac en Scène, c'pas d'la merde de p'tits centre de loisirs pourave. On joue notre réputaion là !!" [ ou pas. ] Ma boss est un peu une stressée de la vie.

Bon, tout ça pour dire que voilà, je suis over bookée en ce moment. Plein de chose à faire, en plus d'être coincé 5h d'affilées chez le coiffeur hier. Mais chuis contente du résultat. Courts et bleus. OMG j'en vient à parler de mes cheveux, on se croirait presque sur skycrotte. Mais c'était plus pour donner des nouvelles.

NEKO BAKA !!!


Pardon, fausse alerte.



Ce blog ne suit aucune règle, aucun fil conducteur.
Si j'ai fait cet article c'est surtout parce que mon imprim écran me faisait tripper.

dimanche 2 novembre 2008

The Return Of The Queen

Fille ! Sœur ! Amie ! Aujourd'hui encore elle sourit.
Un caractère particulier, un ou deux neurones dérangés,
un humour souvent suspect, mais Dieu quelle personnalité !
Une boule de nerfs extravertie, qui certes de s'est pas fait que des amis.
Des formateurs à l'humour douteux, qui m'ont parfois mis les larmes aux yeux,
Par leur humour parfois décalé, et leur pédagogie toujours ciblée.
Petite brune d'un mètre et des poussières, maintenant six pieds sous terre.
Je vous avez bien dit que l'animation allait me tuer, et pourtant Dieu que je me suis éclatée.

Love you all my Frrrriendz !


Petite lettre ouverte de fin de stage, qui, lue debout sur une chaise, les bras en croix, à bien fait rire tout le monde. Comment te dire ? Du dimanche au vendredi, j'ai pas arrêté. Des impros en tout genre, des Petits Temps d'Animation dans lesquels il fallait créer une fabulation, un spectacle a créer de toute pièce en moins de 24h, une scénette caricaturale et drôle sur les philosophes des Lumières où je jouais le Roi con-con, des apports théorique sur la réglementation, les métiers de l'Animation, un chapiteau à notre disposition, un jeu social pour les 7/11ans sur le thème de l'Ecole de Sorcellerie dans laquelle j'étais la Directrice (la logistique c'est pas très marrant mais c'est excitant)...
Un bilan mi-stage qui... Comment dire... M'a donné confiance en moi. En fait j'ai peur d'être considéré comme la nana qui fait du théâtre donc qui se cantonne à ce qu'elle sait faire... Avais-je dit. « Ah ouais donc en fait, t'es vraiment parano ? » Rires nerveux. Oui c'est vrai je suis la paranoïa incarnée. La fin du stage qui m'a fait pleurer, OUI : JE L'AVOUE ! Les formateurs m’ont proposé de travailler avec eux en colos. Putain. Dès que j'aurais récupéré mon appréciation, je la réécrirais ici.

Histoire de dire : "Moi au moins, j'pête pas plus haut qu'mon cul !" ;-)

Rentrée vendredi soir, hier je sors pour aller voir un pote du théâtre jouer dans sa pièce de Conservatoreux. En ressortant, on va au MacDo. Le p'tit nouveau oublie de me faire payer.

Je suis heureuse, je suis ce que je suis.
Ghhhiiii =)

[ photo à venir. j'peux pas tout faire !! ]
=>


C'est beau, c'est grand, c'est gnangnan, mais c'est comme ça =) Quand on passe une semaine H24 avec les même personnes, partageant la même expérience, bien sûr que ça créé des liens forts. Sentimentalité: OFF/ ;-)

samedi 25 octobre 2008

Destination BAFA, Porte 15 s'il vous plaît !

Dans quelques heures [demain à 13h pour être précise] je mets les voiles direction Andernos les Bains, et ce jusqu'à vendredi... La tristesse se lit dans ton regard de petit lecteur assidu (ou pas !) C'est ainsi, c'est la vie, c'est comme ça... Tout ça pour valider mon approfondissement BAFA (en Art du Spectacle siouplait) ! Youhou je serais payé plus GENIAL \o/ BROF.

Tout ça pour dire que j'me casse, donc pas d'update avant une semaine. Le premier qui dit "ben osef ça changera pas beaucoup"... Aura bien raison >_<

MAIS !

Et parce que je suis absolument géniale, je te laisse en ma propre compagnie. Sisi c'est possible, avec une jolie widéo d'un grand moment de solitude...

video

[ Et avec une super résolution de merde youhou ! ] A regarder et à reregarder pendant cette semaine, ça fera comme si j'étais à côté de toi... So cute, darling ! *SBAFFE DEGAGE LA NAINE TU FAIS CHIER*


A vendredi les losers ! Love on you =)

jeudi 23 octobre 2008

"La Cuisine c'est sympa...

...blablabla", private joke pourri en direction de Philou, CHAUD DEVANT LAISSEZ PASSER !!


Aujourd'hui, j'ai décidé de te faire plaisir. Oui, TOI lecteur gourmand, TOI lectrice qui s'en punaise le short au plancher du nombre exact de calories ingéré en 24h. Aujourd'hui et en avant première sur un blog aussi inutile que celui-ci : La Recette du Crumble aux Pommes et aux Pépites de Chocolat, version Jo la Lose... Et en images ! =D il est content hein ? Allé, suis bien maintenant :


La liste des ingrédients : (pour 4 personnes)
4 pommes;
des pépites de chocolats;
80g de beurre;
1 sachet de sucre vanillé;
150g de farine;
80g de sucre roux.


Comme dirait mon ami Mario : iiiwigoooo !!!




Commences par éplucher et à couper les pommes en morceaux. Des petits, des gros, des à lunettes : l'important c'est la diversité.




Jettes les épluchures dans la poubelle la plus proche. Ne fais pas attention au sachet de Friskies.




Maintenant prends les pépites de chocolat. Bon, les pépites c'est pour les fils à maman qui ne veulent pas cuisiner parce que sassalilémain. Nous on est des rustres, des gros, des gens conpapeurdelavie. Alors on prend des barres de chocolat, et on leur marave la gueule.




Mélanges le tout dans un bôw plat, faut qu'il soit assez profond pour que ça soit intéressant de manger le crumble après. Là, la lose m'a fait prendre un moule à cake. C'a plutôt bien marché alors c'est que ça doit être pas mal. Faut pas qu'y'ait trop d'chocolat, les gourmands !! Sinon ça sert à rien de foutre des pommes !




Dans deux bols distincs, mettre : (bol 1) farine + sucre vanillé + sucre roux ; (bol 2) beurre fondu.




Dans un grand saladier, verses le contenu du bol 1. La farine-sucrevanillé-sucroux, pauvre loutre !! Bon, maintenant tu verses le beurre fondu dessus, et touilles avec tes mains. Comme quand on était petit, et qu'on jouait à mettre de la glaise dans les cheveux des filles. Faut que ça fasse comme du sable glaireux. Quoi ? On voit pas bien ?




Pardon. C'est mieux ?




Ok, maintenant, verses le contenu qui ressemble fortement à un lendemain de soirée arrosé sur le mélange pomme-chocolat. Dans le moule à cake, donc. Si c'est pas un moule à cake tant pis, mais j't'aurais prévenu : si ça foire ça sera pas ma faute.




Hophop, maintenant direction le four pour 35 minutes environ. Valaaaa !


C'était bôw, c'était illustré, c'était drôle [sisi], c'était alléchant, c'est merveilleux. La lose dans toute sa splendeur. Et t'as un dessert trop bon en pas longtemps, avec quoi, 4 pommes, de la farine, du sucre, et en sachet de Friskies (quoique facultatif).


A bientôt pour une autre démonstration de la lose ! =)

dimanche 12 octobre 2008

Sadisme d'outre-tombe

Mézenfin mézenfin mézenfin : JE NE SUIS PAS MORTE !

C'est dramatique, exactement scandaleux, proprement honteux ! Laisser cette blogosphère dépérir de la sorte, sous prétexte que je succombe presque littéralement à la masse de travail à laquelle je dois faire face !

J'en vois déjà qui hausse les sourcils... Je m'explique :

Fac de japonais-fashion, une dix-huitaine d'heure de cours répartie comme une éclaboussure de fiente de pigeon sur un capot de voiture gondolé. Je ne vais pas m'attarder une nouvelle fois sur le fait que les profs ne parlent pas un mot de français et qu'ils font leur cours à une vitesse proche de l'indécence... Mais bon !
Les activités extra-intra-scolaire, c'est fun. C'est très fun. Ainsi donc je fais du badminton avec des gens qui se croient presque tous aux JO de Pékin, la polution en moins. Je fais aussi du Rock'n'roll, avec des bombasses-blondes dont le taux de phéromone dégagé est en inversement proportionel avec leur quotient intellectuel. Hahaa c'est où la gauche ? Pauvres biatch décolorées. Bref. De plus, une autre de mes envies était de reprendre les rollers et d'épater les foules avec mes super engins made in Décathlon, mais pour l'instant et pour des motifs bien personnels [j'ai peur d'y aller toute seule] je n'ai point pû m'y rendre.
Et maintenant, ladies and gentlemen, the point of the destruction : le mercredi. Lourde journée remplit de gamins qui hurlent, qui bavent et qui puent des pieds. de 8h à 18h [sans pause !!] je me vois contraint de suporter ma Boss qui je pense ne m'apprécie guère... Haaa parano quand tu nous tient !
Ce n'est qu'après cette dixaine d'heure passée dans ce qu'on appelle Centre de Loisirs qui me met littéralement sur les rotules que vient, n'ayons pas peur des mots, l'orgasme de ma semaine : mes cours de théâtre. Je ne sais pas comment j'ai fais pour m'en passer pendant trois ans. Tout simplement libérateur. J'en mouille rien que d'y repenser. Eh oui, jeune prude, ma journée de travail est comme des préliminaires avec un partenaire qui ne sait pas trop comment s'y prendre, en attendant l'arrivé d'un second partenaire qui prendrait tout en main jusqu'au bout de la nuit ! Rwrwrwrww, le jeune fougueux.

Pour résumer : ça + ça + ça = pas beaucoup de temps pour poster. J'ouïe (en deux mots) déjà le spectateur du dernier rang qui s'exclame "Mais c'est pas une raison, conasse !".

Oui, c'est peut être vrai. Mais ici c'est moi le Maître. Et je sais que tu aimes qu'on te maltraite. Qu'on te fasse attendre. L'attente augmente le désir. Alors ne me dis pas qu'en venant ici, tu ne t'es pas soudain raidit en voyant qu'un nouvel article eut été posté. Et tu reviendras, parce que tu aimes ça.

Salope !

samedi 27 septembre 2008

Yasumimachô... Ja arimasen !

Je ne suis pas morte, j'étais à la fac. Ça peut paraître antithétique, la fac = pas le temps de poster. Ben merde, si en fait.

Depuis le 15 septembre j'ai dû : apprendre les hiragana et les katakana, m'acheter un bloc note, découvrir le campus et les bâtiments, apprendre les hiragana et les katakana, connaître par coeur les phrases bateaux de présentation de soi, ne pas me décourager devant les profs qui parlent super vite, et pas un mot de français, apprendre les katakana, me changer de filière pour passer de LEA à LCE, chopper mon nouvel enploi du temps, découvrir qu'il faut prendre une option le lendemain, tomber des nues en découvrant le lendemain suivant qu'il faut encore s'inscrire dans un TD qui découle de l'option, voir que tous les meilleurs TD sont pris, alors en prendre un au hasard, pleurer en silence devant les 4h de plus qui s'ajoute, m'inscrire au CLES anglais qui finalement ne commence qu'en janvier... Manger les meilleurs muffins de Bordeaux, ne pas se perdre dans le flot des étudiants.

Me reste plus qu'à m'inscrire au Badminton et au Rock'n'roll, pour les cours de language des signes aussi, et j'pense que j'en aurais fini avec la courses aux papiers administratifs. Ah oui, et 'faudrait que j'apprenne mes katakana, en connaitre 6 sur 46 c'est pas très lol. Fallait pas que j'm'achète Spore, j'ai envie de continuer à jouer alors que j'ai des choses à faire. Des exercices d'écriture notamment. Mes katakana à apprendre, donc.

J'te laisse, faut que j'm'y mette ! (mais à quoi ? Telle est la question ! ^-^)

dimanche 14 septembre 2008

Rentrée ? Vous avez dit rentrée ?



Bon, reprenons : je suis une étudiante. J'raconterais une autre fois mon parcours scolaire et pourquoi j'en suis venu à faire c'que j'veux faire, blablabla, osef pour l'instant. Donc, j'entame une année en LEA anglais-japonais. Wouaaaw je sens ton regard admiratif. Sisi, allé ! Bref.

Mon planning des jours qui arrivent: de lundi à mercredi, stage de mise à niveau en japonais pour les grands débutants. Jeudi : pré-rentrée. Ce terme me fait toujours rire, une "pré-rentrée", c'est genre tu te lèves tôt pour passer la journée avec des gens aussi paumés que toi à visiter des bâtiments dans lesquels tu n'auras quasi-jamais cours. Bref: le lundi 22 j'attaque donc avec la vraie rentrée cette fois. Et c'est partit pour une folle année mélant cours studieux et boulot au centre de loisirs. Faut que je gère les deux, donc courage à moi ^_^

Le comble : j'ai mon agenda (un très bel agenda Hello Kitty, pour être dans le kitsh jusqu'au bout de la lose), j'dois avoir un sac qui traine, une trousse aussi quelque part, mais j'ai pas pensé une minute à m'acheter un bloc-note. Vestige du comportement de l'an passé à ne pas prendre de notes en cours. Ne faites pas ça à la maison. Bah, apparemment y'en a à vendre dans la fac, j'y passerais avant que ça commence.

Sur ce: bonne rentrée les losers ! =)

jeudi 11 septembre 2008

Un temps d'adaptation à tout...

[ il faut continuer l'effet d'ascenseur émotionnel qu'à prit ce blog, alors: ]

La vie est nuuulle, le monde est moooche, les cookies sont chèèèrs...

Mais surtout, j'ai une tablette graphique. Ça, c'est plutôt une bonne nouvelle tu m'diras. Surtout que c'est pas une merde, c'est une Wacom, la Bamboo Fun, A6 étouétout, j'me fout pas de la gueule du monde quoi. Par contre le monde se fout de moi [siii j'le sais T-T]. Beeeuww. J'm'explique : je suis impatiente. Mais dans le genre impatiente x100². +2. Horrible quoi. Et mon problème est le suivant : j'voudrais savoir dessiner, mais genre bien quoi. Avoir le fameux "coup d'crayon". Et j'dessine des onigiris. Ouaaais bon merci Géant Vert, je sais que "ils ont trop la classe" et que tu "envies mon talent tel un ronin envie son Senseï" mais bon voilà. J'voudrais au moins bien savoir dessiner des chibis. Parce que dans le genre mise en scène des mouvements, l'onigiri est très limité. C'est pour ça que tu n'as pas encore vu de strips sur ce blog, et c'est bien dommage parce que j'ai eu plein d'idées depuis sa création, et j'ai jamais eu la possibilité d'avoir un résultat potable. Et quand je pense à ce que fait My-Anh (17 ans je le rappelle !!!) et bien, c'est à en perdre l'Espoir -oui avec un grand E-. AAARFEUH. Fais chier. L'impatience me tuera. Ou du moins me filera des ulcères à 24 ans. C'est bien, me reste 3 ans et demi tu m'diras. Errf T-T


OMG !! >_<"
Et en plus je suis à sec niveau idées d'activités sur le thème de Québec. Putain comme si les enfants de 6 à 12 ans en avaient quelque chose à foutre de la superficie du Canada, franchement. Des cookies au beurre de cacahuètes et des muffins au sirop d'érable, voilà à quoi ils vont avoir droit. La cuisine c'est bien.

QUE LE DIEU DE LA MOTIVATION ET DES PHENOMENES MIRACULEUX ME TOUCHENT DU DOIGT ET ME TRANSMETTENT LE POUVOIR DU CRITERIUM MAGIQUE !! -amen-

Bon, en attendant faudrait que je prépare mon stage de mise à niveau en japonais, ça commence lundi, pour bien faire j'devrais relire mes bases-basiques.


Ou pas.


[Note pour ceux qui suivent: ma journée d'hier s'est bien passée, le cadre est super, mes deux collègues sont super sympa, les enfants adorables -pas tous, faut pas abuser- même si j'ai l'horrible impression de me faire juger à chaque fois que je bouge l'oreille. Pour ça aussi: que la puissance céleste soit avec moi !! Mais vous comprenez que, pour respecter le graphique sinusoïdale de ce blog -comme expliqué au tout début- je ne pouvais pas parler de quelque chose de positif dans cet article. Comprenez ma démarche ô combien spirituelle.]

mardi 9 septembre 2008

Le Con-tentement, 2ème partie



La vie est belle, mais siii, pleine de rebondissements, OH OUII, Miss Onigiri en est pleine de couleurs, de coeurs, et de gay-té. OUI, elle est ultra heureuse, parce que tout à l'heure, une autre femme a appelé sur mon portable en disant : "Ouiii mademoiselle, c'est Anne du centre de Loisirs La Récré, voilà j'ai eu un désistement de la part d'un animateur, et j'ai pensé à vous : est-ce que vous voulez travailler ici à la place de Romainville ? Dès demain et pour tous les mercredis ?"

KYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

La Chance, le Karma, le Destin, la Grosse Chatte... Appelez ça comme vous voulez les gros !
Je balance donc un centre de loisirs-garderie pour LE centre dans lequel j'avais postulé en premier, un centre hyper-basé sur les domaines culturels et artistiques, comme j'aime !, hyper cadrée dans des animations originales aussi bien manuelles que sportives, comme j'aime !, hyper divers avec les interventions de professionels comme des comédiens, des musiciens et autres artistes... Comme j'aime !

Alors oui, la vie est belle. La vie nous réserve des surprises. Et là, Jo, elle est contente. Hyper contente ! Je commence demain 8D Le thème cette rentrée c'est "la ville de Quèbec", thème pas hyper-commun donc pocpoc mon ami Wiki, j'vais chopper des infos pour pouvoir monter des p'tites animations. Haan j'me sens plus pisser 8D

Par contre: TOI, le va-nu-pied plein de désintérêt, le gredin aux ondes négatives, le saligaud gonflé de mauvaises intentions : 'viens pas me pourrir ma bonne humeur en me disant que ça peut se retourner contre moi exactement comme ça me l'a fait quand j'étais contente d'avoir été appelé dans un centre qui s'est avéré ne pas être du tout un endroit qui me convient. Passe ton chemin, toi et tes sarcasmes de bas étages, enfoiré d'renégat !

[demain, Jo écrira un article dans lequel elle décrira sa merveilleuse journée dans un monde encore meilleur que celui des Bisounours]

dimanche 7 septembre 2008

Comme chaque année, mais en pire !

Miss Onigiri on the dancefloor !! [paaathétique...]

Tout ça pour souhaiter un joyeux anniversaire à mon meilleur ami d'enfance, quand même, avec un jour de retard de postage sur le blog de la lose. En plus de treize ans d'amitié commune, un p'tit post n'est pas de trop ! Hein Max ?
PUTAIN dix-neuf quand quoi. Le gars il me ramène en voiture chez moi, parce que môsieur ne peut que conduire le Sénic de son père, vu que sa moto est morte. Môsieur à un Sénic et une moto. Pffr.
Mais où sont passées les années où l'on comptait sur nos doigts, où se demandait ce qu'on allait bien pouvoir dessiner pour maman en rentrant, où notre seule préoccupation de la journée était de savoir si on allait réussir à avoir la carte d'Herbizarre, parce que moi il ne me manquait que celle là ! Max, dis moi : où est passée notre enfance chaste et pure ?

Dans ton cul, comme dirait l'autre...

Et voilà que môsieur travaille, môsieur fais des études dans l'assainissement des eaux, môsieur met des chemises, môsieur môsieur môsieur... Eh, oublis pas ta vieille sœur de cœur, gros !

Les anniversaires, c'est horrible : on se sent déjà vieux alors que l'on a même pas encore changé de dizaine. Et on se refait le film de notre vie, comme si on avait vécut suffisamment de choses pour en parler au coin du feu. Quoique, se rappeler l'époque du collège, c'est marrant. Et ça nous fera encore plus rire dans dix-neuf ans.

Bon anniversaire Max =)

mardi 2 septembre 2008

Le retour à une réalité

Une Miss Onigiri toute simple. Pas d'fond, pas d'couleurs sauf des Converses rayées très moches. Une Miss Onigiri ébobie. J'voulais commencer à faire des dessins où elle parlerait même, mais là, elle en reste sans voix. Et moi aussi.

La source du dessin ? Ma fameuse opportunité soudaine de taff, celle dont j'étais hyper contente, voire fière ! "Votre CV nous intéresse... Oh et en plus vous avez travaillez à Graine d'Ecole ?? Mais c'est très bien çaa !".
Soixante gamins de moins de 5 ans. Sept animateurs qui consacrent tout leur temps à... Se peloter dans la réserve, prendre des pauses toutes les deux heures sans prévenir personne, rigoler entre eux et s'injurier devant les gosses, s'impatienter avec les enfants sauf les deux-trois qu'ils aiment bien et qu'ils ne manquent pas de faire savoir aux autres petiots qui n'ont rien fait à personne sauf avoir quatre ans, des activités qui tournent au chantier de guerre tellement les "animateurs" en ont rien à foutre et que les gosses n'ont même pas l'habitude de faire des choses cadrées... Pompom sur le chapeau de marin : la Directrice. Citation : "Oui nan mais en fait ici on n'a pas vraiment de projet pédagogique, en fait c'qui compte c'est que les enfants soient contents et les parents aussi, après l'animation s'est secondaire. Vous avez signé ?" Fin de citation. Et encore, j'te raconte pas la journée que j'ai passé, lundi, ça me donne des plaques au cul rien que d'y repenser. Les mots-clefs : anarchie, pleures continus, cris, indifférence, graaande prétention, laisser-aller, assiette en plastique, nourriture au micro-ondes, caca, stagiaire = bizutage, essuyage de caca, glandage... en un mot : garderie géante. Ça fait donc deux mots, mais le concept est là.

Ouais ben pour la peine,je termine ce billet comme ça, et j'les poinpointe : ...

dimanche 31 août 2008

Mes copines Martines

Deux ans... Deux ans que j'entre dans tous les magasins du centre ville et des centres commerciaux alentours, deux ans de recherches ardues, deux ans que l'on me regarde de haut en bas, deux ans que je me fais assaillir de regards interrogateurs, deux ans que je me fais rembarrer et jeter comme une malpropre... Mais enfin, tout ceci est fini.

A la question : "vous auriez des Dr Martens blanches ?", on ne peut plus me répondre "ça n'existe pas mad'moiselle". LA PREUVE :


J'en pleurerais d'émotion. Mon combat est terminé. J'ai gagné.
Moralité : même les connards qui te disent "aaah nanan on n'en vend pas" peuvent changer d'avis. Même au bout de deux ans !

Je vous présente donc Martine (à gauche) et Martine (à droite), mes nouvelles copines =)

vendredi 29 août 2008

Le Con-tentement



La vie est belle, la vie est pleine de rebondissements. Vois comme Miss Onigiri est contente ! Elle est heureuse parce que tout à l'heure, une femme a appelé sur mon portable en disant : "Ouiiii bonjouuur je suis Sandraaa du département jeunesse de la mairiiie, je sais que la Directrice du Centre de Loisirs La Récré n'a pas voulu de vouuuus [enfonce le couteau dans la plaie connasse, me dis-je] mais si ça vous dit vous pouvez commencer lundi une journée d'embauche au centre de Romainville et signer un contrat pour les mercredis le soir même. Ça vous diiiit ?"

Queque ?? J'étais en plein désarrois et voilà que me tombe littéralement dessus un boulot tout chaud, tout près d'chez moi, pocpoc. Juste avant v'là pas mon dossier de confirmation d'inscription à la fac qui arrive par JeanJean (le facteur) ! Ça me fait : un point de chute pour l'an prochain, et surement un taff à la clef pour l'année !

Alors oui, la vie est belle. Miss Onigiri a des raisons d'être contente. Dans son joli fond à fleur et avec ses Converses camouflages. Et moi aussi ! Il faut juste que je ne me laisse pas abuser par les ondes négatives des gens. Les déprimés de la vie me font considérablement baisser mon niveau de patience et mon taux de phytodorphines.

Ah oui, un jour j'écrirais la suite de mon histoire "Me, Myself & I", avec comme épisodes "Comment j'ai raté le train de ma vie" et "Je cours après le flou".

samedi 23 août 2008

I <3 Bordeaux

Bordeaux c'est la ville du vin normalement. L'architecture, les pigeons...
Mais Bordeaux c'est aussi la technologie de pointe, comme les tramways.
Et Bordeaux c'est aussi-aussi l'ouverture d'esprit !
Alors on mixe tout. Et ça donne ça.

Les trams gay c'est bôw.
Bordeaux c'est bien. Venez-y !

samedi 16 août 2008

Me, Myself & I : Episode I


Merde, j'ai oublié de dire qui je suis. Le truc tellement débile car évident, pour un blog, et j'suis passé à côté. Donc, voici les premiers épisodes de mon Moi en plusieurs parties, classés en liste non-exhaustive pour le moment bien sûr, et pas par ordre de préférence. Juste que ça va me venir pèle-mêle.

Je suis Jo. A prononcer [djo]. Mais ça c'était facile, c'est à moitié dans mon pseudo. Et aujourd'hui je vais te raconter une petite histoire, en accéléré quand même parce que j'ai pas trop le temps.


Episode I : Retour vers mon futur.

Un jour quand j'étais petite, j'ai dit à ma môman : "Môman, quand je s'rais grande je ferai comme Mathou, je ferai des activités pour les z'enfants comme moi, parce que Mathou elle me fait rire et que j'aime bien Mathou". Môman me répondit : "Mais non, c'est pas son vrai métier, Mathou elle fait pas que ça elle fait autre chose, faire jouer les enfants c'est pas du tout ça la vie ma fille. T'as rien compris !".
Il se peut qu'elle ne m'aie pas dit la dernière phrase, mais elle l'a certainement pensé. Et donc mon rêve d'enfant se brisa en mille morceaux. Je m'en retourna donc manger mes crottes de nez.
Plus tard, quand je me fis plus mature parce que j'étais dans ma période d'adolescence, j'ai dit à môman : "Môman, ma prof de Théâtre au collège elle est vraiment terrible, p'tain ça serait génial d'être tout l'temps sur scène et de faire rire les gens, j'adore ça. Lol.". Môman me répondit : "Si jamais tu parles encore de partir de la maison pour faire partie d'une troupe de troubadours qui fûment du achiche, je te prives de Un, Dos, Tres !".
Bon il se peut ici aussi que la citation ne soit pas rigoureusement exacte, mais l'esprit y est. Et le fait est qu'une autre de mes réalités s'effondra. Mais je continuais à prendre des cours, et à faire la con avec mes potes.
Et puis quand même, en prenant ma première année sabbatique de fac, j'ai pu économiser assez de sous. J'ai ainsi commencé à passer mon BAFA, et à travailler dans des Centres de Loisirs. Et là: le kiffe. Que dis-je, le sur-kiffe. Les gosses sont géniaux. Ils ne connaissent ni la pudeur, ni la retenue, ni le ridicule. Comme moi mais en vachement plus mignon, quand même. Et là, je cherche mon Appro en Art du Spectacle. Parce que finalement, même si môman ne voulait pas pour sa fille qu'elle devienne "mono" ou "comédienne", ben j'vais quand même y arriver par d'autres moyens : en changeant l'intitulé des métiers et en les mixant.
Quand je serais grande, je voudrais être Directrice d'activités Théâtrales.
Quelque chose dans cette voie là.

Pour le reste de mon Moi, ce sont d'autres histoires.


mercredi 13 août 2008

Miss Onigiri : Présentation !

Miss Onigiri a : deux piercings à l'oreille, des Converses de plusieurs couleurs, de longs cils... Comme moi !


Les Aventures de Miss Onigiri. Ça sonne comme un bon dessin animé non ? Digne de Pixar. Au moins, ouais. Nan mais en fait c'est juste mon p'tit personnage. Ça fait trèèès longtemps que j'ai abandonné les crayons [un boulet qui dit : "ça s'voit !" et j'lui fait manger ses cheveux avec du gros sel], et j'ai eu envie de m'y remettre. Et quand on n'a pas de moyens, et ben on s'démerde. Tu veux tout savoir hein ? Ok, c'est bien parce que c'est toi. Je dessine avec un crayon à papier HB, je repasse au stylo Pilot Hi-Tecpoint V7 fine noir [c'est-à-dire un vieux stylo à encre tout pourrit-normal] et... Tu crois que je le scanne ? BEN NAAN HAHAA ! J'ai pas encore de scanner, donc je prends en photo mon œuvre et pocpoc je fais des modifs rapides (huhum) et une colo basique avec PhotoFiltre ! En bref : du vrai matériel de pro.
Voilà, pour le moment je fais avec les moyens du bord. Je suis assez contente, parce que même si c'est pas beau, ben c'est moi qui l'ai fait. Et aux enfants, on leur dit toujours que c'est le principal.
Et tu en as de la chance ! Tu vas pouvoir suivre son évolution tout au long de ce blog ! (jusqu'à ce que j'en ai marre de dessiner un onigiri et que j'passe à autre chose.)

En espérant qu'elle vous plaise. Ou pas en fait moi elle me fait triper c'est l'essentiel n_n


mardi 12 août 2008

En vous souhaitant la bienvenue

Comme dirait l'adage : blog pluvieux, blog heureux !

C'est ici que commence ce ramassis d'absurdités, cet espace anarchique où l'on peut écrire n'importe quoi. Ouais enfin surtout moi, on est d'accord. Je m'apprête à pourrir cet endroit, de toutes les manières qui soient. Textes, dessins, photos, vidéos aussi pourquoi pas. J'ai plein d'idées. La direction vous demande de bien vouloir poser votre séant sur votre chaise molletonnée et d'attacher vos ceintures, le départ est imminent. Enfin t'inquiète, j'pense pas que ça aille très vite.

DON'T PANIC !
(comprendront qui pourront)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...